Carnet de bord d'un correcteur

Maxime Gillio - J’voudrais bien mais j’peux point

Vous méritez une bonne correction !

Maxime Gillio Correcteur

J’voudrais bien mais j’peux point

J’voudrais bien, mais j’peux point.
Mais si, ami.e auteur.trice, un peu que tu le peux.

J’entends parfois des collègues me dire : “je voudrais bien que ce soit toi qui corriges mon texte, mais il faut que je voie avec mon éditeur si c’est possible.” Louable intention, hélas trop peu souvent suivie des faits, ledit éditeur arguant qu’il a sa propre équipe, etc.
Mais le saviez-vous, il vous est possible d’imposer, contractuellement, votre correcteur attitré !
Bien sûr, autant que ce soit stipulé dès la signature de votre contrat d’édition, mais ce dernier, comme tout contrat, est amendable.
C’est ainsi que j’ai des clients tellement satisfaits par mes prestations qu’ils m’imposent dans tous leurs contrats, quelle que soit la maison dans laquelle ils signent. L’avantage de mon statut étant que je peux facturer selon différents modes. Et vous savez le plus drôle ? Je suis souvent moins cher…

Donc, petit scarabée, tu as envie de m’emporter avec toi dans tes valises pour que je te mette ta petite correction chez ton nouvel éditeur ? Rien de plus facile. Viens la chercher, ta fessée, viens…