2013, chaud comme la braise ?

Lorsque j’ai quitté l’Éducation nationale, il y a maintenant presque deux ans, certaines personnes m’ont dit : « Ah ! C’est pour vous consacrer à plein temps à l’écriture ! » Après que je leur ai expliqué qu’à peine 2% des écrivains de notre beau pays vivaient de leur...